L’opération: GO !

Comme évoqué dans le post « préparation de l’opération« , je suis entrée à l’hôpital la veille de l’opération.
J’étais la première à passer, forcément, ils prévoyaient 6 à 7 heures d’opération.

Donc c’est parti ! Je descends à 8h, douchée à la bétadine, en salle d’opération. On me met dans le couloir en attendant l’arrivée du chirurgien et des équipes.
Je vois l’anesthésiste puis GO en salle d’opération. Entre 6 et 8 personnes sont autour de moi et s’activent. On me pose une péridurale (j’avais vu cela avec l’anesthésiste avant l’opération pour réduire les douleurs au réveil, je vous conseille d’en parler avec le médecin).
On me propose de mettre de la musique pour me détendre, du classique. Chouette j’adore ! L’infirmière choisi une playlist au hasard sur deezer. La première musique démarre lors de la pose de la péridurale. C’était le requiem de Mozart !!! j’hésitais entre rire et lui demander de changer vite !!
On m’endort ensuite très rapidement, pas le temps de demander à changer au final.

L’opération a duré 9h… J’imagine que ce n’était pas facile pour les proches d’attendre sachant qu’on avait prévu 6 à 7 heures.
Je me réveille en salle de réveil vers 18h45, un peu douloureuse mais rien de bien méchant et surtout pas de stomie ! (une poche pour dévier les selles le temps de la cicatrisation). Les internes présents lors de l’opération viennent me voir pour me parler de l’opération. Je leur demanderai de me répéter tout ça lors de leur passage le lendemain en soins intensifs… un peu trop dans le gaz.
Je passe un peu de temps en salle de réveil avec une équipe vraiment sympa. L’anesthésie continue de faire son effet et la péridurale aussi. Je somnole et papote avec l’équipe en attendant qu’on m’amène aux soins intensifs. En fin de journée, la salle de réveil se vide, de moins en moins de bruit, une équipe médicale qui se détend… Un aide soignant viendra même me masser les bras et les jambes ! Décidément, cette équipe de Pompidou est vraiment top.

21h30, je monte en soins intensifs où je resterai 4 jours.

L’opération s’est bien passée, ils ont pu retirer toute la partie cancéreuse et « uniquement » une partie du rectum (ils pensaient devoir retirer 2 à 3 parties de l’intestin).
Quelques œdèmes, un petit épanchement derrière la rate… des mots qui font peur mais non graves après une opération de cette ampleur. Tout cela s’est d’ailleurs résorbés « tout seul » et ont pu être gérés par des anti-douleurs.

Après deux semaines d’hospitalisation, je rentre chez moi. Les douleurs ont disparues complètement après 2/3 semaines une fois rentrée chez moi. Le transit par contre a mis beaucoup plus de temps à se remettre correctement (plusieurs semaines mais assez normal à partir du moment où on le manipule et qu’on lui retire un morceau, c’est un organe très ronchon à la moindre secousse).

Trois semaines après mon retour à la maison, reprise de la chimio pour les trois derniers cycles avant ensuite d’entamer le traitement « d’entretien » avec l’avastin.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire